La philo, une fois par an

Chaque année, les médias font un et un seul titre au sujet de la philosophie, le jour du bac, et nous avons le droit au même rituel radio et télé : « ce matin, les candidats des séries… devaient plancher sur… » Avec le même micro trottoir à la sortie de l’épreuve : « alors, comment ça s’est passé ? Qu’est-ce que vous avez dit ? » Et la petite énumération des abscons sujets qui sont « tombés ». Une fois dans l’année, c’est tout. Si l’on ajoute à cela quelques rarissimes interventions de « philosophes » dans quelques plus rarissimes émissions tardives, la place de la philo dans la société, si l’on en croit l’importance que lui donnent les médias, est portion congrue, pour ne pas dire qu’elle est absente ! En revanche, les salaires des joueurs de foot, les scandales politiques et les buzz people remplissent l’antenne tous les jours de l’année. Je ne le démontrerai pas ici mais pourtant, la philo est partout dans la société, dans nos lois, dans la vie politique, dans nos mœurs, dans nos vies privées, dans nos modes de pensée et nos comportements les uns avec les autres, dans nos questions, mais ça, pour les grands médias, ce n’est pas de l’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *