Le bac est-il égalitaire ? L'avis d'Olivier Chartrain, professeur de Lettres
 
  11 février 2020

Commentaire composé au bac de français : comment organiser son temps sur 4 heures ?
Petit document de travail à l’usage des Lycéens : ma méthode pour enchaîner les différentes phases du commentaire de texte. Environ 2h15 de brouillon (incluant bien sûr plusieurs lectures) et 1h45 de propre. Le détail ci-après…(Lire la suite)

28 janvier 2020

Un cimetière de mots : « Les disparus du Littré »
Fuserolle, haricoter, interjectivement, margarite, officiat, enclassement, réparition, solarien, xyloculture, affiloires…
Ces mots ne paraissent-ils pas curieux à la lecture ? Ne sonnent-ils pas étrangement à l’oreille ? Ne semblent-ils pas familiers et, paradoxalement, lointains, presque exotiques ?…(Lire la suite)

14 janvier 2020

Philosophie – Qu’est-ce qu’une réfutation ?
La réfutation est un procédé rhétorique, assez solide et assez courageux, consistant, afin d’exposer son point de vue, à énumérer les critiques de son adversaire, pour les démonter une par une…(Lire la suite)

24 décembre 2019

À propos de « Noël » (billet étymologique)
Le mot vient du latin natalis dies et par substantivation natalis : «jour de naissance», utilisé pour désigner la Nativité du Christ (CNRTL). Par un phénomène phonétique appelé dissimilation, le mot a évolué…(Lire la suite)

10 décembre 2019

La nouvelle la plus courte du monde ?
Je me permets de reproduire ici l’excellent texte de Claude Bourgeyx, intitulé « Lucien », qui fait la preuve qu’un coquillage peut contenir un univers : la nouvelle ne fait qu’une page.(Lire la suite)

26 novembre 2019

Philosophie : 1001 sujets…
… à picorer dans les archives des académies, à la fin du siècle dernier. C’est cadeau.(Lire la suite)

12 novembre 2019

Comment élaborer un bon bilan orthographique ?
Voici, selon moi, quelques critères qui peuvent permettre d’évaluer de manière juste, fine et complète le niveau en orthographe de quelqu’un.(Lire la suite)

22 octobre 2019

« Il y a combien de pages ? »
C’est la question la plus récurrente que les élèves de Collège ou de Lycée posent (ou se posent) quand on leur annonce qu’ils vont devoir lire tel ou tel livre en classe ; c’est également la réserve qu’opposent les adultes restés hostiles ou indifférents à la lecture…(Lire la suite)

8 octobre 2019

La culture fait-elle l’intelligence ? ?
« Je sais aussi, dit Candide, qu’il faut cultiver notre jardin. » C’est une base, et il ne s’agit ici pour moi ni de la répéter, ni de la contester -mais plutôt de la mettre en perspective. Qu’est-ce qu’un être cultivé ? Qu’a-t-il de plus (ou de moins) qu’un être dont on dirait qu’il ne l’est pas ? Est-ce un être intelligent, ou en tous cas plus intelligent que celui qui a moins de culture ? Au risque de surprendre (venant de quelqu’un qui passe son temps à la transmettre), je répondrais à cette dernière question par la négative…(Lire la suite)

24 septembre 2019

Raisonnement par induction et raisonnement par déduction
Petite note explicative. Ayant moi-même longtemps eu une vision plutôt vague de ces deux mouvements de l’esprit, j’en précise ici les contours.
D’abord un petit schéma mnémotechnique…(Lire la suite)

 

Tous les articles
 




 blog

Pour un bac plus juste



Ce qui est profondément égalitaire dans le bac, c’est que les sujets sont nationaux, les mêmes pour tous, alignés sur un programme qui, lui aussi, est national. Mais le fait qu’il n’y ait, par matière, qu’une seule épreuve, tel jour à telle heure, est une pression sur l’élève et une possibilité d’injustice. Quid du candidat qui ne sent pas bien ce jour-là ? Quid de l’élève qui a studieusement révisé neuf notions sur dix, et qui tombe sur la seule qu’il n’a pas révisée, assis juste à côté du petit chanceux qui n’a rien fait de l’année, mais juste revu la veille la notion en question? Pour prendre mon exemple personnel, mes notes de bac n’étaient, dans plusieurs matières, nullement représentatives de mon niveau de l’année. Le bac sur une session contient une trop grande part d’arbitraire, un peu comme si on devait jouer toute une partie sur un seul coup de dés.

On connaît l’alternative : il s’agit du contrôle continu, la moyenne de dix notes en disant plus sur le véritable travail de l’élève qu’une seule. Cette solution a été proposée mais on sait aussi que l’instauration du contrôle continu au bac amènerait les lycées à bidouiller les notes vers le haut pour augmenter leur prestige, ce qui constituerait un problème encore plus important que l’arbitraire de l’épreuve unique. Que faire alors ?

Je souscrirais à l’idée d’un bac organisé en trois ou quatre partiels nationaux. Je sais que cela poserait des problèmes logistiques, mais cela réduirait cet inutile stress des candidats et rétablirait une plus grande justice sur leur véritable niveau.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Olivier Chartrain : formation, cours particuliers et suivi en ligne à Nantes et ses environs
Siret : 511 100 943 00014 | Numéro de prestataire de formation : 52 44 05697 44 | Id Datadock N° 0072452
Mentions légales | Crédits

Contact | Mob 06 75 92 82 19

contact@cours-olivier-chartrain.fr

Plan du site
Création du site : © Click Busters