Orthographe : la règle et l'usage
 


  24 mars 2020

Point de situation -confinement et apprentissage(s) en ligne
La situation inédite dans laquelle nous nous trouvons tous va nous demander des adaptations ponctuelles et profondes.
Voici les miennes :
> tous mes cours sont maintenus mais ils passent en ligne, pendant la période de confinement, avec les mêmes contenus ;
> il en va de même pour…(Lire la suite)

10 mars 2020

Conjugaison : trois astuces mnémotechniques
Vous n’arrivez pas à retenir le tableau des modes et des temps ?
Retenez ce code : ISCIPI 843222.
Ce sont les initiales et…(Lire la suite)

25 février 2020

La « valeur » d’un argument
Qu’il s’agisse des thèses qu’on défend ou des thèses qu’on entend défendre, il est utile d’évaluer la qualité, le poids -en un mot la valeur des arguments qui les soutiennent ; ceux-ci peuvent être imaginés comme des métaux, dont certains seraient plus ou moins purs, plus ou moins rares : filant la métaphore, on pourrait parler d’arguments en or, d’arguments en argent… d’arguments en zinc ou en ferraille…(Lire la suite)

11 février 2020

Commentaire composé au bac de français : comment organiser son temps sur 4 heures ?
Petit document de travail à l’usage des Lycéens : ma méthode pour enchaîner les différentes phases du commentaire de texte. Environ 2h15 de brouillon (incluant bien sûr plusieurs lectures) et 1h45 de propre. Le détail ci-après…(Lire la suite)

28 janvier 2020

Un cimetière de mots : « Les disparus du Littré »
Fuserolle, haricoter, interjectivement, margarite, officiat, enclassement, réparition, solarien, xyloculture, affiloires…
Ces mots ne paraissent-ils pas curieux à la lecture ? Ne sonnent-ils pas étrangement à l’oreille ? Ne semblent-ils pas familiers et, paradoxalement, lointains, presque exotiques ?…(Lire la suite)

14 janvier 2020

Philosophie – Qu’est-ce qu’une réfutation ?
La réfutation est un procédé rhétorique, assez solide et assez courageux, consistant, afin d’exposer son point de vue, à énumérer les critiques de son adversaire, pour les démonter une par une…(Lire la suite)

24 décembre 2019

À propos de « Noël » (billet étymologique)
Le mot vient du latin natalis dies et par substantivation natalis : «jour de naissance», utilisé pour désigner la Nativité du Christ (CNRTL). Par un phénomène phonétique appelé dissimilation, le mot a évolué…(Lire la suite)

10 décembre 2019

La nouvelle la plus courte du monde ?
Je me permets de reproduire ici l’excellent texte de Claude Bourgeyx, intitulé « Lucien », qui fait la preuve qu’un coquillage peut contenir un univers : la nouvelle ne fait qu’une page.(Lire la suite)

26 novembre 2019

Philosophie : 1001 sujets…
… à picorer dans les archives des académies, à la fin du siècle dernier. C’est cadeau.(Lire la suite)

12 novembre 2019

Comment élaborer un bon bilan orthographique ?
Voici, selon moi, quelques critères qui peuvent permettre d’évaluer de manière juste, fine et complète le niveau en orthographe de quelqu’un.(Lire la suite)

 

Tous les articles

Orthographe : la règle et l’usage

Il me semble utile, pour des raisons que je détaille en fin d’article, de produire un petit schéma de pensée pour comprendre le rapport particulier qu’entretiennent, en orthographe, l’usage (c’est-à-dire le français que nous parlons et écrivons tous les jours) et la règle (c’est-à-dire le code commun que nous avons appris à l’école).

règle et usage

À court terme, c’est la règle qui commande l’usage : nous apprenons à l’école des règles d’orthographe qui nous permettront de communiquer avec ceux et celles qui partagent ce code, car qu’est-ce que l’orthographe, finalement, sinon un nécessaire code commun ? Pourquoi nécessaire ? Parce que si nous n’en avions pas, chacun écrirait selon son humeur, et demain je déciderais de faire mes pluriels en « w », parce que je trouve cette lettre sympa, et j’écrirais « les voiturew » ; quant à mon cousin, qui préfère les x, et aimerait signaler un pluriel en début de mot, il écrirait « les xvoiture »… Heureusement, mon cousin et moi avons appris la même règle (le même code) et pouvons échanger dans la joie et la bonne humeur : au pluriel, un « s » sauf quand le nom ou l’adjectif en comporte déjà un (ou un x ou un z). Les voitures. Nous nous comprenons.

Mais il ne faut pas avoir une vision fixiste de la règle : sur le long terme les règles évoluent, et sont parfois modifiées par des gens qui, n’en déplaise aux réformistes compulsifs, connaissent excellemment la langue française et pensent utile de modifier un ou deux écrous dans son code. Et pour quelle raison font-ils cela ? Ici la flèche s’inverse, et c’est l’usage qui commande la règle. Quand une règle n’est plus adaptée au français réel, qu’elle s’en est trop éloignée pour ainsi dire, ou qu’elle contient une anomalie, elle est amendée, corrigée ou supprimée. Sur le temps long, la règle suit l’usage. Ainsi pouvons-nous écrire « évènement » depuis 1990, en rectification d’une vieille coquille dans un Dictionnaire de l’Académie, cette graphie étant plus proche de la prononciation réelle des français.

D’un point de vue pédagogique, il me semble important de bien faire comprendre ce fonctionnement aux élèves ou apprenants, pour éviter deux écueils : avoir une vision parano des règles, qui ne seraient édictées que pour nous assujettir à je ne sais quel pouvoir -en fait, nous avons un besoin pratique de règles ; ou avoir une vision trop puriste de la langue, qui voudrait qu’on n’y touche jamais -en fait, on doit y toucher quand l’usage le demande, même si on ne doit le faire, pour paraphraser Montesquieu, que « d’une main tremblante ».

_

_

mardi 10 septembre 2019

_

_

_

 



 
Contact
Pour toute question ou renseignement, vous pouvez m'écrire à l'adresse mail ci-dessous, remplir le formulaire présent en page de contact, ou me contacter par téléphone, ce qui reste la solution la plus simple.

Olivier Chartrain
Mob : 06 75 92 82 19
Mail : contact@cours-olivier-chartrain.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Olivier Chartrain : formation, cours particuliers et suivi en ligne à Nantes et ses environs
Siret : 511 100 943 00014 | Numéro de prestataire de formation : 52 44 05697 44 | Id Datadock N° 0072452
Mentions légales | Crédits

Contact | Mob 06 75 92 82 19

contact@cours-olivier-chartrain.fr

Plan du site
Création du site : © Click Busters

cours de français Nantes - formation professionnelle français - cours de français en ligne - apprendre le français en ligne - cours particuliers français Nantes - cours de français pour adultes - cours de français seconde - cours de français pour étrangers - cours particuliers philosophie - cours philosophie terminale es - cours de philosophie terminale s - méthodologie synthèse de documents - formation remise à niveau français - remise à niveau français - remise à niveau orthographe - cours de français en entreprise - formation français dif - e-learning français - cours de français pour les salariés - formation professionnelle Nantes - cours de philosophie en ligne


Profil LinkedIn de Olivier Chartrain