Remise à niveau en orthographe, richesse du français

Remise à niveau en orthographe, richesse du français

Un cours de remise à niveau en orthographe implique surtout de modifier la perception que l’apprenant a de la langue, de sa propre langue : celle qu’il utilise tous les jours à l’oral et à l’écrit, et dont il a l’impression qu’elle lui est hostile. A celui qui attend « quelques trucs » pour qu’on le laisse enfin tranquille avec son orthographe, il s’agit de faire un cadeau bien plus beau : lui présenter sa langue sous un nouveau jour, comme une entité vivante qui ne se résume pas au code pénal de la grammaire, ni à quelque douane qu’il faudrait passer avec les bons papiers, mais comme un trésor dans lequel il pourra puiser, autant qu’il le souhaitera, autant de richesses de nuances de pensée qui n’attendent que lui, qui n’attendent qu’une chose : qu’il laisse derrière lui son ancien préjugé (la corvée de l’orthographe) pour appréhender de façon active, ludique, intellectuellement riche, l’outil le plus précieux qui soit – le langage.

Recréer la vision de cette étendue dans son esprit, c’est là le travail pédagogique qui prime, au-dessus de tous les développements techniques. Faire de « l’accord du participe passé des verbes pronominaux » un jeu passionnant, un défi excitant, remettre en perspective les valeurs des modes verbaux, discuter l’étymologie d’un adjectif, faire un crochet de temps en temps par la linguistique… allumer cette petite étincelle de curiosité et la partie est presque gagnée ! Pourquoi ? Parce qu’alors, l’apprenant ne « devra » plus aller vérifier l’écriture d’un mot mais « voudra » la vérifier ! Le reste suivra naturellement…

Tant que l’on ne grattera pas l’épaisse couche de poussière sur la couverture du dictionnaire (dans l’esprit de l’apprenant), on ne fera que bricoler deux ou trois rustines qui ne tiendront pas longtemps, et les « coachs » continueront de sévir, comme si la langue devait être comparée à une performance sportive !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *