Un cimetière de mots : « Les disparus du Littré »

Fuserolle, haricoter, interjectivement, margarite, officiat, enclassement, réparition, solarien, xyloculture, affiloires…

Ces mots ne paraissent-ils pas curieux à la lecture ? Ne sonnent-ils pas étrangement à l’oreille ? Ne semblent-ils pas familiers et, paradoxalement, lointains, presque exotiques ?

Ce sont bien des mots français… mais ils reposent en paix. Ils sont issus de l’excellente « collection » qu’Héloïse Neefs a établie, depuis le Littré, des mots qui en ont disparu…

hn

… et que vous pouvez commander ici.

Preuve de la vie de la langue (des mots naissent, d’autres meurent), ce livre, majestueux comme un cimetière marin, se parcourt avec recueillement, parfois étonnement ; et on se prendrait parfois à espérer la résurrection de certains de ces disparus…

_

_

mardi 28 janvier 2020

_

_

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *