Retour à l’orthographie

L’emploi actuel du mot orthographe est impropre. Je dois cette découverte à l’excellent Littré. A la recherche de quelque définition assez synthétique de l’orthographe, je remarque, dans la colonne des « mots voisins », l’existence du terme d’« orthographie ». Je me dis : tiens, quelle est donc cette vieillerie ?
Définition : Ancien synonyme d’orthographe. Et Littré ajoute : « qu’il conviendrait de reprendre. »
Je vais consulter l’étymologie du mot orthographe, où Littré développe :
« Le terme grec signifie qui écrit bien ; il dérive de deux mots qui indiquent droit et écrire ; l’art d’écrire correctement qui en français donne orthographie. C’est donc un usage bien fautif qui a dit orthographe, au lieu d’orthographie, surtout si l’on remarque que, dans tous les composés du grec, graphe signifie le savant, et graphie l’art : un géographe et la géographie, un hydrographe et l’hydrographie. Cette faute paraît appartenir au XVIe siècle. »

Mais bon sang mais c’est bien sûr ! C’est lui qui a raison. Dire que l’on fait de l’orthographe, ce serait donc un peu comme si on disait : « J’ai appris les capitales d’Europe, j’aime faire de la géographe, c’est très intéressant ! » Ou : « Tiens je vais me mettre à la calligraphe chinoise à la rentrée ».

Je me range à l’avis de Littré et propose qu’on se (re)mette à dire : faire de l’orthographie. Manuel d’orthographie. Les règles d’orthographie, etc. Cela fait bizarre au début, mais on s’y fait, et ça sonne mieux ! Et c’est étymologiquement juste.

Chère Académie, si tu m’entends, es-tu rendue au « O » de ton 9e dico ?

mardi 10 mai 2016

_

_

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *