Scientifique ou littéraire? Le dilemme stupide

« Oh, vous savez, elle est plutôt littéraire. »
« C’est un adolescent qui a davantage l’esprit scientifique. »
C’est dit; la sentence est tombée: elle ira dans la Maison des Littéraires; quant à lui, le chapeau magique l’a désigné pour celle des Scientifiques. Tel était leur destin depuis la naissance, le schéma inscrit dans leurs gênes!

Les pouvoirs magiques des Scientifiques seraient la rigueur et la logique (mais ils sont dénués de fantaisie et de culture); vice versa pour les littéraires: créatifs et cultivés, mais sans aucune logique ni rigueur.

Traduction rapide :
bonnes notes en scientifique,
mauvaises notes en techno,
notes moyennes = es,
et notes potables = littéraire.

Les arcanes de ce qu’on appelle « l’orientation » sont des modes déguisés de sélection. Comme on ne peut pas dire: « il a des bonnes notes donc il va faire grimper les stats de réussite au bac de l’établissement », on dit: « vous savez, votre enfant montre une grande aisance concernant les sujets techniques et il semble plus à l’aise dans les chiffres » (en fait il est meilleur en maths parce qu’en maths il n’est pas assis à côté de son pote Ben et donc il écoute).

On monte en mayonnaise de la psychologie de comptoir pour trier les élèves. D’ailleurs, vous n’avez jamais vu la tête que fait un ado quand les adultes parlent de ce qui est bon pour lui en sa présence, en général sans lui demander son avis autrement que par des questions rhétoriques? Il a une tête qui dit: ah bon, je suis comme ça, moi? Oui oui, le conseiller d’orientation dit que tu es fait pour les chiffres. Ah bon? Bah ok alors.

Intellectuellement, ce carrefour ne signifie rien.
Pourquoi faudrait-il être scientifique OU littéraire? Est-il impossible d’être littéraire ET scientifique? Est-il inconcevable d’aimer Rimbaud et l’astronomie?
Pour ma part, je n’ai jamais lu une seule ligne d’un grand écrivain qui aurait avoué ne pas être « scientifique ».

Au lieu d’opposer arbitrairement ces modes d’intellection du monde, pourquoi ne pas les faire plutôt entrer en complémentarité?

 

 

mardi 23 septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *