Comment bien apprendre - Les conseils d'Olivier Chartrain, professeur de Français à Nantes et en ligne
 
  14 janvier 2020

Philosophie – Qu’est-ce qu’une réfutation ?
La réfutation est un procédé rhétorique, assez solide et assez courageux, consistant, afin d’exposer son point de vue, à énumérer les critiques de son adversaire, pour les démonter une par une…(Lire la suite)

24 décembre 2019

À propos de « Noël » (billet étymologique)
Le mot vient du latin natalis dies et par substantivation natalis : «jour de naissance», utilisé pour désigner la Nativité du Christ (CNRTL). Par un phénomène phonétique appelé dissimilation, le mot a évolué…(Lire la suite)

10 décembre 2019

La nouvelle la plus courte du monde ?
Je me permets de reproduire ici l’excellent texte de Claude Bourgeyx, intitulé « Lucien », qui fait la preuve qu’un coquillage peut contenir un univers : la nouvelle ne fait qu’une page.(Lire la suite)

26 novembre 2019

Philosophie : 1001 sujets…
… à picorer dans les archives des académies, à la fin du siècle dernier. C’est cadeau.(Lire la suite)

12 novembre 2019

Comment élaborer un bon bilan orthographique ?
Voici, selon moi, quelques critères qui peuvent permettre d’évaluer de manière juste, fine et complète le niveau en orthographe de quelqu’un.(Lire la suite)

22 octobre 2019

« Il y a combien de pages ? »
C’est la question la plus récurrente que les élèves de Collège ou de Lycée posent (ou se posent) quand on leur annonce qu’ils vont devoir lire tel ou tel livre en classe ; c’est également la réserve qu’opposent les adultes restés hostiles ou indifférents à la lecture…(Lire la suite)

8 octobre 2019

La culture fait-elle l’intelligence ? ?
« Je sais aussi, dit Candide, qu’il faut cultiver notre jardin. » C’est une base, et il ne s’agit ici pour moi ni de la répéter, ni de la contester -mais plutôt de la mettre en perspective. Qu’est-ce qu’un être cultivé ? Qu’a-t-il de plus (ou de moins) qu’un être dont on dirait qu’il ne l’est pas ? Est-ce un être intelligent, ou en tous cas plus intelligent que celui qui a moins de culture ? Au risque de surprendre (venant de quelqu’un qui passe son temps à la transmettre), je répondrais à cette dernière question par la négative…(Lire la suite)

24 septembre 2019

Raisonnement par induction et raisonnement par déduction
Petite note explicative. Ayant moi-même longtemps eu une vision plutôt vague de ces deux mouvements de l’esprit, j’en précise ici les contours.
D’abord un petit schéma mnémotechnique…(Lire la suite)

10 septembre 2019

Orthographe : la règle et l’usage
Il me semble utile, pour des raisons que je détaille en fin d’article, de produire un petit schéma de pensée pour comprendre le rapport particulier qu’entretiennent, en orthographe, l’usage (c’est-à-dire le français que nous parlons et écrivons tous les jours) et la règle (c’est-à-dire le code commun que nous avons appris à l’école)…(Lire la suite)

25 juin 2019

Qu’est-ce qu’un philosophe ?
À cette intimidante question, il est possible de répondre une première chose assez simple, pour distinguer le philosophe de la figure de l’intellectuel (pour moi ce second terme n’a rien de péjoratif) : le philosophe est celui qui produit des concepts philosophiques…(Lire la suite)

 

Tous les articles
 




 blog

Apprentissage et liberté



Personnellement, je pense n’avoir bien appris (efficacement, intuitivement et durablement) que quand je me suis senti libre.
Petit exemple : en ce moment, je suis en train de me passionner de physique à travers le très bon livre de Brian Greene, L’univers élégant : c’est assez ardu mais j’y prends du plaisir; mais je me rappelle en même temps que j’ai eu des cours au lycée sur ce sujet, et que je devais lutter pour ne pas m’endormir !
Quelle est la différence entre les deux situations, puisqu’il s’agit pourtant exactement du même contenu ?
La différence est que, dans le cas présent, je n’ai aucune obligation de m’intéresser à ce sujet, j’ai eu cette envie, en tombant par hasard sur un documentaire à la télé sur la théorie des supercordes, et je me rends compte que je retiens très bien ce que je lis, et que mes capacités d’effort et de concentration sont démultipliées par rapport à ces interminables heures de cours, cours auxquels je n’assistais pas pour leur contenu mais pour l’obtention obligatoire d’un diplôme ou la garantie du passage dans la classe supérieure (l’autorisation, la « douane »).
Et les exemples de ce type ne manqueraient pas: tout est dit dans l’utopie de Thélèmes. Les systèmes d’éducation ne doivent plus faire l’économie de cette évidence. Je connais le contre-argument : si on ne posait pas de cadre, et sans un minimum d’obligation, les enfants n’apprendraient jamais rien. Cette objection est valable et tend même à se confirmer dans les résultats mitigés des établissements expérimentaux.
Pour autant, il ne faut pas abandonner cette idée en or (de la liberté comme outil pédagogique supérieur) et continuer à en chercher un mode d’application, sans doute pas au premier degré comme on l’a fait. Il faut quitter la rhétorique binaire : liberté mais inefficacité / contrainte mais efficacité. Peut-être que la liberté peut, en cette matière, s’organiser.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Olivier Chartrain : formation, cours particuliers et suivi en ligne à Nantes et ses environs
Siret : 511 100 943 00014 | Numéro de prestataire de formation : 52 44 05697 44 | Id Datadock N° 0072452
Mentions légales | Crédits

Contact | Mob 06 75 92 82 19

contact@cours-olivier-chartrain.fr

Plan du site
Création du site : © Click Busters