Adapter un chef d’œuvre littéraire au cinéma : une bonne idée ?

« Je préfère le livre »… Dans le prolongement de cette phrase que j’ai entendue mille fois (y compris dans la bouche de gens lisant peu), une petite réflexion à deux voix sur le thème de la transposition littéraire au cinéma, avec mon ami Guillaume Trouvé, en podcast ici :

Extraits proposés :

– Cyrano de Bergerac, de Jean-Paul Rappeneau
– Le Seigneur des Anneaux, de Peter Jackson
– Le Procès, de Orson Welles
– Le nom de la rose, de Jean-Jacques Annaud
– Les Misérables, de Tom Hooper
– Henri V, de Kenneth Branagh
– Extrait d’une interview de Catherine Deneuve au journal télévisé de France 3 du 16 mai 1999, à propos de l’adaptation par Raoul Ruiz du livre « Le temps retrouvé » de Proust (source : INA)
– Extrait de la B.O du film Barry Lyndon de Stanley Kubrick

Le livre de Stephen King sur la création littéraire : « Écriture : mémoires d’un métier »
Actualité de Sherlock Holmes, Concordance des temps, JN Jeanneney :
www.franceculture.fr/emissions/conc…ps-qui-passe-0

Films mentionnés :

Des souris et des hommes, Gary Sinise
Mort à Venise, Luchino Visconti
L’Évangile selon Matthieu, Pier Paolo Pasolini
Le Décaméron, Orson Welles
Madame Bovary, Claude Chabrol
Le comte de Monte Cristo, Josée Dayan
Roméo + Juliette, Baz Luhrmann
L’homme qui tua Don Quichotte, Terry Gilliam
Les dames du Bois de Boulogne, Robert Bresson
Barry Lindon, Stanley Kubrick
Les liaisons dangereuses, Frears
Shining, Stanley Kubrick
La guerre des mondes, Steven Spielberg
Henry V, Kenneth Branagh
Beaucoup de bruit pour rien, Kenneth Branagh
Hamlet, Kenneth Branagh
Frankeinstein, Kenneth Branagh
Au beau milieu de l’hiver, Kenneth Branagh
Brazil, Terrry Gilliam
Sacré Graal, Monthy Python
Kaamelot, Alexandre Astier
Le Val Abraham, Manoel de Oliveira

_

_

mardi 11 juin 2019

_

_

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *