Cours de français à Nantes et en ligne | Olivier Chartrain
 


  12 décembre 2017

Dissertation de philosophie : interrogez le présupposé.
Voilà bien l’outil le plus commode pour débrouiller vos sujets de philo : le présupposé. De quoi s’agit-il ? Si l’on partait d’un peu plus loin, on pourrait d’abord dire de lui qu’il est une sorte de cousin éloigné du préjugé…(Lire la suite)

28 novembre 2017

Les Boloss, par Jean R.
Hommage doit être rendu à une grande figure du cinéma et du théâtre français, qui nous a quittés le mois dernier pour rejoindre l’Olympe des passeurs de mots…(Lire la suite)

14 novembre 2017

Faut-il prendre une revanche sur l’orthographe ?
Depuis quelques années, ont fleuri, dans les rayonnages des librairies, des ouvrages surfant sur ce thème de la revanche que pourraient ou devraient prendre ceux qui ont un problème avec l’orthographe, faisant même parfois de celle-ci « le » problème. Je ne souscris pas à cette approche. Ou, pour le dire autrement : je n’aime pas trop cette ambiance…(Lire la suite)

24 octobre 2017

Les enfants philosophes
– Papa, pourquoi tu vas au travail ?
– Attends, chéri, Papa parle de quelque chose d’important avec Parrain au téléphone. Oui désolé, c’était rien, bon, pour le dégrèvement d’impôts, tu sais qui je dois appeler ?…
– Maman, il a quoi, cet oiseau ?
– Touche pas chéri, il est mort.
– C’est quoi être mort ?
– C’est comme dormir, mais longtemps.
– Il va se réveiller ?… (Lire la suite)

10 octobre 2017

Palindromes : le record de Georges Perec
Vous connaissez sans doute ce qu’on appelle les palindromes, ces mots, expressions ou phrases que l’on peut lire à l’endroit et à l’envers. Le mot « ici » par exemple, donne, si on le lit de droite à gauche… (Lire la suite)

26 septembre 2017

Orthographe : une émission à écouter absolument !
C’est à l’excellent Jean-Noël Jeanneney qu’on la doit: dans « Concordance des temps », il invite Bernard Cerquiglini, historien de la langue française. Celui-ci décrit avec érudition l’évolution de l’orthographe française, ainsi que le débat qui oppose historiquement réformateurs et conservateurs…(Lire la suite)

12 septembre 2017

Le problème de la lecture longue
Perdons-nous peu à peu la capacité de lire un texte long ? Je ne parle pas de désir, ou d’une quelconque préférence mais bien de la capacité… parce qu’il semble qu’il y ait depuis quelques années un « problème », plus ou moins généralisé, à ce sujet -qui rejoint d’ailleurs celui de la mémorisation. C’est Nicholas Carr, en 2008, qui a fait partie des premiers à tirer la sonnette d’alarme…(Lire la suite)

27 juin 2017

Une approche picturale des registres littéraires
Pour parler des textes, pour les analyser, les interpréter, il faut des mots : ce sont les mots de l’analyse textuelle, drôles de bestioles aux noms incongrus et pittoresques, polyptotes et diérèses, narrateurs omniscients et réfutations, didascalies et autres zeugmas. Je ne dirai pas de ces mots qu’ils sont « barbares » car, comme Michel Foucault le dit, n’est barbare qu’un mot qui ne veut rien dire…(Lire la suite)

13 juin 2017

L’erreur n’est pas l’échec.
Je viens d’écouter un excellent podcast de la Tête au carré, sur la place de l’erreur dans l’apprentissage. L’émission m’a rappelé une excellente phrase du père d’un ami, à qui j’avais demandé…(Lire la suite)

23 mai 2017

Les normes orthographiques sont-elles une forme de discrimination ?
Il y a plusieurs manières d’aborder cette question se situant à la lisière de la linguistique et de la philosophie…et de la sociologie. J’ai lu sous plusieurs plumes sérieuses cette idée, donc, que l’orthographe n’était en fait qu’un outil de discrimination de classe (sociale) et, si je n’y ai pas adhéré spontanément, au moins, a-t-elle eu le mérite de me faire réfléchir…(Lire la suite)

 

Tous les articles

Cours de français à Nantes et en ligne

Professeur indépendant, auteur pour Bescherelle, doctorant de littérature comparée, j’ai créé en 2009 mon propre organisme de formation pour pouvoir enseigner sur mesure et à tous publics. Je propose essentiellement des cours individualisés de langue française et de Lettres, prenant en compte les spécificités de chacun de mes élèves ou apprenants. Je décline l’apprentissage du français et son perfectionnement sur un large éventail, de la Sixième à la Terminale, et dans toutes les situations de la vie adulte. Si le fond reste le même, j’adapte la manière de l’enseigner à chacun, qu’il soit collégien, lycéen, étudiant, adulte passant un examen, étranger voulant se perfectionner, employé ou cadre voulant se remettre à niveau en orthographe… Cette variété d’approches me permet aussi de remettre en perspective la place de la langue française au cours de la vie, ce qui ne manque pas d’enrichir la relation pédagogique et d’accroître son efficacité. En parallèle, je développe des ressources pédagogiques, notamment en orthographe, en collaboration avec Hatier.

Aux particuliers,

avec qui je cherche à établir une relation de confiance et de qualité pour proposer un suivi exigeant et non soumis à des arrière-pensées commerciales (je pratique une tarification diversifiée permettant à tous d’avoir accès aux cours particuliers) (En savoir plus sur les cours particuliers )

Aux salariés, dans le cadre de la formation professionnelle,

pour qui j’ai élaboré une méthode de révision de l’orthographe, adaptée au monde de l’entreprise (je me distingue des autres organismes par une individualisation du suivi à des tarifs attractifs) (En savoir plus sur la formation professionnelle )

Aux étrangers,

dont je prépare les programmes en partant de leur niveau initial, en collaboration avec des enseignants de Français Langue étrangère (l’e-learning m’a attiré des élèves de nombreux pays : Brésil, Suisse, Etats-Unis, Maghreb, Allemagne, Canada, Turquie, Belgique…) (En savoir plus sur les formations pour les étrangers)

Et la philo…

J’ai ouvert un module de préparation au bac de philo en terminale suite à des demandes d’élèves que j’avais suivis en première pour le bac de français et qui souhaitaient continuer à travailler la dissertation avec moi. Finalement, je me suis rendu compte que la relation élève-professeur dans le cours particulier était tout à fait adaptée au questionnement philosophique, et ce nouveau « département » de mes activités est devenu l’un de mes préférés. (En savoir plus sur les cours de philosophie )

L’utilisation pertinente d’internet

Entre ceux qui idéalisent les TICE et ceux qui s’en méfient trop, j’essaie de faire d’internet un outil au service du cours ou de la formation, et donc de mesurer son utilité en fonction de la situation. Si j’estime que l’e-learning est préférable pour des raisons pratiques et/ou pédagogiques, je le favorise; sinon, je proposerai des cours en présentiel. Il m’arrive même parfois d’alterner les deux. Internet est également une source précieuse de ressources pédagogiques, à laquelle je dédie une part de mon activité, ainsi qu’un humble blog.(En savoir plus sur les cours en ligne )

Correction et conseil

Je peux vous aider, dans la mesure de mes disponibilités, à corriger vos documents, partiellement ou intégralement, voire vous former à la correction. (En savoir plus sur la correction de documents )

Des collaborateurs…

Mon statut de prestataire de formation – organisme de formation me permet de faire intervenir des enseignants (de français, de philo, de FLE), avec qui je travaille sur un pied d’égalité. Il m’arrive de partager des cours avec eux, ou de les solliciter pour des ressources, voire de leur confier des suivis; j’attends simplement d’eux qu’ils partagent ma conception de l’enseignement individualisé, humain et de qualité. Si vous êtes enseignant et qu’une collaboration vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter, que vous soyez à Nantes ou non.

 

L’individualisation du cours.

Entre deux élèves ayant une même faible moyenne, les causes peuvent être multiples. Là où l’un aura besoin de revoir des bases datant du collège, l’autre aura besoin d’apprendre à se concentrer… C’est pourquoi je ne propose aucune formule toute faite. Je commence par un bilan, afin d’évaluer les difficultés de l’élève ; en fonction de cela, et des attentes qui sont les siennes (reprendre un niveau, passer un examen, apprendre à rédiger etc.) je mets en place un programme de travail personnalisé, qui prend en compte les disponibilités horaires de chacun. C’est l’aspect humain qui prime en cours particulier : je cherche avec chacun, par le dialogue et le travail, à trouver la méthode qui lui conviendra. Chaque cours est unique et, pour moi, aucun élève ne ressemble à un autre.

L’alliance de la méthodologie et de l’entraînement.

Mon expérience m’a montré que l’un n’avait pas de valeur sans l’autre. Sans théorie, sans méthode, les applications et les efforts sont vains. Sans entraînement, la méthode sonne creux. Les marges de progrès, parfois importantes, que j’ai pu obtenir avec mes élèves, sont venues de l’alliance de ces deux éléments. C’est pourquoi, pour la plupart des cours, je propose à la fois des séances de méthodologie et des séances d’entraînement. La méthode concerne aussi bien les exercices (le commentaire, par exemple, ou la dissertation) que l’organisation dans son travail : apprendre à apprendre, faire des fiches, préparer un programme de révision… L’entraînement est à volonté.

Un principe de qualité.

La « mode » des cours particuliers a donné lieu au développement d’entreprises à la visée essentiellement commerciale et ne misant que sur la politique de la note et de la rentabilité. S’il est tout à fait légitime d’espérer avoir une bonne note en bout de parcours, au bac par exemple, il doit s’agir d’une conséquence et non d’un but. Pour moi, essayer de s’intéresser à une matière difficile, prendre du goût à une lecture, s’instruire, sont plus importants que la simple considération mathématique de la note ! C’est pourquoi je mets au cœur de mon travail la qualité de la matière et sa beauté, et ne cherche pas à vendre une somme de « trucs pour réussir ». Je me fais un devoir de donner ce supplément d’âme à mes élèves, tout en les aidant à reprendre un bon niveau. J’ai la même approche pour la formation professionnelle, et rejette toute approche de type « coaching » prétendant tout régler en 3 jours avec « 50 trucs infaillibles », car je pense que c’est réducteur et inefficace -c’est d’ailleurs ce que me disent ceux qui viennent vers moi pour un suivi individualisé de meilleure qualité. En entreprise aussi, retrouver un certain sens de la beauté de la langue et prendre un peu plus de temps pour bien écrire -ou l’organiser différemment- se révèle au final plus enrichissant et plus efficace que de courir après la facilité.

 


Contact
Pour toute question ou renseignement, vous pouvez m'écrire à l'adresse mail ci-dessous, remplir le formulaire présent en page de contact, ou me contacter par téléphone, ce qui reste la solution la plus simple.

Olivier Chartrain
Mob : 06 75 92 82 19
Mail : contact@cours-olivier-chartrain.fr
 
Plan du site | Sitemap | Mentions légales | Crédits | Contact
Olivier Chartrain : formation, cours particuliers et suivi en ligne à Nantes et ses environs
contact@cours-olivier-chartrain.fr | Siret : 511 100 943 00014 | Mob 06 75 92 82 19
Numéro de prestataire de formation : 52 44 05697 44
Création du site : © Click Busters

cours de français Nantes - formation professionnelle français - cours de français en ligne - apprendre le français en ligne - cours particuliers français Nantes - cours de français pour adultes - cours de français seconde - cours de français pour étrangers - cours particuliers philosophie - cours philosophie terminale es - cours de philosophie terminale s - méthodologie synthèse de documents - formation remise à niveau français - remise à niveau français - remise à niveau orthographe - cours de français en entreprise - formation français dif - e-learning français - cours de français pour les salariés - formation professionnelle Nantes - cours de philosophie en ligne


Profil Google + de Olivier Chartrain - Page Google + de Cours Olivier Chartrain