Français, Lettres, Philo : le blog d’un professeur indépendant

Articles récents

Choses vues. Un texte prophétique de Victor Hugo

Extrait de « Choses vues », 1846.
« Hier, 22 février, j’allais à la Chambre des pairs. Il faisait beau et très froid, malgré le soleil et midi. Je vis venir rue de Tournon un homme que deux soldats emmenaient. Cet homme était blond, pâle, maigre, hagard ; trente ans à peu près, un pantalon de grosse toile, les pieds nus et écorchés dans des sabots avec des linges sanglants roulés autour des chevilles pour tenir lieu de bas ; une blouse courte et souillée de boue derrière le dos, ce qui indiquait qu’il couchait habituellement sur le pavé, la tête nue et hérissée. Il avait sous le bras un pain. Le peuple disait autour de lui qu’il avait volé ce pain et que c’était à cause de cela qu’on l’emmenait. »

« Sélection » : le mot poli pour « exclusion » ?

Georges Brassens, dans l’un de ses derniers interviews, se montrait réticent à dire quels étaient ses poètes « préférés », car, argumentait-il, « préférer, ça consiste à rejeter… à rejeter tout le reste ». Que dirions-nous de nos sélections scolaires et universitaires ? Sont-ce les élèves que nous préférons ? Nous avons plutôt coutume de dire que ce sont les élèves les plus méritants, que leur sélection est le fruit logique et naturel de leurs efforts. Vision partiellement vraie…

Orthographe : avez-vous un œil de lynx ?

Un petit test simple pour le savoir. Contrairement aux exercices usuels, ce texte ne contient pas plusieurs fautes à trouver mais une seule ! Saurez-vous la débusquer dès la première (éventuellement la deuxième) lecture ?

Comment transmettre la littérature ?

La difficulté de cette question, à laquelle tout le monde aimerait trouver une réponse simple et définitive, tient sans doute à la nature même de ce qu’on aimerait faire passer, faire découvrir, faire aimer ; si j’emploie le terme de transmettre dans la formulation de la question, c’est que je pose comme premier préalable que la littérature ne peut pas « s’enseigner » -du moins pas comme on enseigne la chimie, la géographie ou la programmation informatique. La littérature étant un art,…

Baladodiffusion : apprenez en vous promenant !

On ne mesure peut-être pas encore les effets positifs sur le savoir que pourra avoir, à terme, le succès croissant du podcast ; la francisation « baladodiffusion » n’a guère pris dans l’usage, sans doute à cause de sa longueur, mais elle ne manquait pas d’un certain charme désuet, qui rappelait les baladeurs à cassettes des enfants de ma génération… Cette liberté temporelle et géographique que cette extension de la radio offre (écouter une émission à l’heure qu’on veut et où on veut) est propice à l’attention car…

Un mystérieux « desiderata »

Les textes célèbres ne sont pas tous signés, c’est le cas par exemple de ce manuscrit retrouvé dans l’église Saint-Paul de Baltimore, en 1693, qui a, depuis, connu une fortune mondiale.

Va paisiblement ton chemin, à travers le bruit et la hâte,
Et souviens-toi que le silence est Paix.
Autant que faire se peut, et sans courber la tête,
Sois ami avec tes semblables; exprime ta vérité
Calmement et clairement; écoute les autres,
Même les plus ennuyeux et les plus ignorants.
Eux aussi ont quelque chose à dire.
Fuis l’homme à la voix haute et autoritaire;
Il pèche contre l’esprit.
Ne te compare pas aux autres, par crainte de devenir vain
Ou amer, car, toujours, tu trouveras meilleur ou pire que toi.
Jouis de tes succès mais aussi de tes plans….

Suggestions de mon clavier

Hier, j’étais en train d’écrire sur ma tablette « a u j o u… » et voilà qu’une étiquette s’affiche et me propose de valider « aujourd’hui ». Bien joué, Steve Jobs ! C’est effectivement ce que je voulais écrire. J’ai donc, par flemme (ce point est important), validé l’étiquette qui a fini le mot à ma place. Quelques […]