Cours de français Seconde | Nantes et en ligne
 


  10 avril 2018

L’orthographe ? Je verrai ça après !
À force d’entendre cette remarque, ou l’une de ses nombreuses variantes ( « non, mais là je ne me suis pas encore relu », « j’ai pas regardé l’orthographe », « je ne me suis pas encore occupé de l’orthographe, attendez, je vais relire », « j’ai pas fait attention aux fautes »…) j’ai fini par me dire qu’il y avait là un problème digne d’intérêt, plus profond qu’une simple question de paresse…(Lire la suite)

27 mars 2018

Intelligence et habileté intellectuelle
Intelligence et habileté intellectuelle sont bien deux choses distinctes. L’intelligence est large et voudrait tout embrasser ; l’habileté intellectuelle est aiguisée et voudrait tout manipuler. On confond souvent les deux…(Lire la suite)

13 mars 2018

La disparition du sujet d’invention au bac de français : une décision malencontreuse
Selon Le Monde, le gouvernement prévoit, dans sa réforme du bac, de supprimer l’un des 3 sujets de l’écrit de français, à savoir le sujet d’invention, pour cause de « bilan mitigé » : bon diagnostic, mauvais remède…(Lire la suite)

27 février 2018

Bescherelle: un exercisier numérique
C’est avec beaucoup de plaisir (et d’honneur) que j’ai participé à la rédaction des exercices et des fiches de cours de la nouvelle application Bescherelle.
Elle est disponible pour le moment sur l’AppStore mais évoluera bientôt vers de nouveaux supports.
Elle propose une large gamme d’entraînements à l’orthographe et à la rédaction…(Lire la suite)


Quelques rébus orthographiques
Voici quelques rébus dont la réponse prend en compte l’alphabet et la typographie.
Exemple :
C POMPES MARCHER
(Solution: Marcher à côté de ses pompes)…(Lire la suite)

23 janvier 2018

Un poème en escalier
Que remarquez-vous dans le texte suivant ? Et qu’en dites-vous ?…(Lire la suite)

9 janvier 2018

Niveaux de connaissance
Il y a l’opaque ignorance. Ensuite, il y a l’intuition, ce doute étrange. Puis, la recherche et l’interrogation. Ensuite, des morceaux de compréhension, des fragments de connaissance. Puis l’appréhension plus complète, mais encore superficielle, uniquement intellectuelle : on comprend une chose mais, pour ainsi dire, de l’extérieur. On en voit les contours, on en saisit les leviers, les mécanismes, on en écrirait bientôt une dissertation, puis un traité. Mais cette forme de connaissance n’est pas encore, selon moi, la forme ultime de la connaissance…(Lire la suite)

26 décembre 2017

L’accord des noms composés : un exemple de difficulté orthographique « intéressante ».
Ce que j’appelle une « difficulté intéressante » est une difficulté dont la résolution fait appel à l’esprit d’analyse et à la logique – à la différence d’une difficulté dont la réponse présenterait quelque chose d’arbitraire ou de hasardeux, et qu’on pourrait alors qualifier d’anomalie. La règle de départ est simple et…(Lire la suite)

12 décembre 2017

Dissertation de philosophie : interrogez le présupposé.
Voilà bien l’outil le plus commode pour débrouiller vos sujets de philo : le présupposé. De quoi s’agit-il ? Si l’on partait d’un peu plus loin, on pourrait d’abord dire de lui qu’il est une sorte de cousin éloigné du préjugé…(Lire la suite)

28 novembre 2017

Les Boloss, par Jean R.
Hommage doit être rendu à une grande figure du cinéma et du théâtre français, qui nous a quittés le mois dernier pour rejoindre l’Olympe des passeurs de mots…(Lire la suite)

 

Tous les articles

Cours particuliers de français pour les élèves de Seconde

L’école des Lettres

Cours de français Seconde | Nantes et en ligneMême si c’est un discours que l’élève a l’habitude d’entendre chaque début d’année, il se révèle vrai pour cette classe : En Seconde, il y a une marche ! Cela est vrai aussi en français où le niveau monte considérablement, tant en termes de complexité que de travail personnel requis. Le programme intègre des périodes littéraires moins connues et les lectures à faire sont plus conséquentes.

Le rôle d’un cours particulier de français en Seconde peut être double : assurer les acquis de langue qui resteraient encore incertains et transformer cette nouvelle complexité du programme en défi intellectuel. Il n’y a pas d’examen à la fin de l’année, aussi est-ce le moment de découvrir la littérature pour elle-même, tout en intégrant des outils techniques qui serviront à l’horizon du bac. Attention ! Ces outils n’ont d’intérêt que pour pénétrer plus profondément la richesse de la langue française, et pas pour « passer un examen ». Comme Valéry le disait, le diplôme peut être « l’ennemi mortel de la culture », dans la mesure où il fait perdre de vue l’intérêt propre de la matière: on ne lit plus pour lire mais pour remplir les conditions d’obtention d’un diplôme. C’est là une dérive assez déplorable de notre système actuel, qui touche aussi bien l’école elle-même que les organismes de soutien. Mes cours de français pour les élèves de Seconde visent à rectifier cette dérive.

Redonner sens à l’enseignement de la littérature

Ce qui crée une certaine désorientation chez les lycéens en français, c’est qu’ils ne voient pas l’intérêt de l’analyse des grands textes, ils n’en saisissent ni le sens ni l’utilité. J’ai entendu un élève dire une fois que « la source principale d’inspiration de Victor Hugo était l’oxymore » !!! Comme si Hugo s’asseyait à sa table le matin en se disant : « Tiens, aujourd’hui, je vais écrire des oxymores ». Cette perte de sens est due en partie à l’enseignement du français, qui isole des éléments techniques de critique littéraire sans prendre le temps de les remettre en perspective. Si l’on étudie des oxymores ou des métaphores, ce n’est pas pour le contrôle à venir, mais pour découvrir concrètement les possibilités de la langue et les subtilités de l’art. Car la littérature est un art, et elle est pourtant enseignée comme une discipline de connaissances, ce qui en évacue la part sensible, la part la plus importante.

La Seconde est le moment opportun pour faire saisir cette particularité à l’élève, et en conséquence ses notes s’en ressentiront.



 
Contact
Pour toute question ou renseignement, vous pouvez m'écrire à l'adresse mail ci-dessous, remplir le formulaire présent en page de contact, ou me contacter par téléphone, ce qui reste la solution la plus simple.

Olivier Chartrain
Mob : 06 75 92 82 19
Mail : contact@cours-olivier-chartrain.fr

Les commentaires sont fermés.

 
Plan du site | Sitemap | Mentions légales | Crédits | Contact
Olivier Chartrain : formation, cours particuliers et suivi en ligne à Nantes et ses environs
contact@cours-olivier-chartrain.fr | Siret : 511 100 943 00014 | Mob 06 75 92 82 19
Numéro de prestataire de formation : 52 44 05697 44
Création du site : © Click Busters

cours de français Nantes - formation professionnelle français - cours de français en ligne - apprendre le français en ligne - cours particuliers français Nantes - cours de français pour adultes - cours de français seconde - cours de français pour étrangers - cours particuliers philosophie - cours philosophie terminale es - cours de philosophie terminale s - méthodologie synthèse de documents - formation remise à niveau français - remise à niveau français - remise à niveau orthographe - cours de français en entreprise - formation français dif - e-learning français - cours de français pour les salariés - formation professionnelle Nantes - cours de philosophie en ligne


Profil Google + de Olivier Chartrain - Page Google + de Cours Olivier Chartrain